Efemèr

Pour séduire la céleste rhétoricienne, Perquitat va capturer Efemèr : le démon du Temps afin de le juger... Mais le détruire rendrait tout immortel !!

Tourné sur les Terres de Fontvielles

Perquitat, le Satisfait - Dorian Clair

Rasonairitz, la Rhétoricienne

Efemèr, démon du Temps - Olivier Clair

Note d'intentions

Les personnages sont des allégories mythologiques : leurs noms ont une signification précise en langue occitane. Textuellement Perquitat = satisfait, Efemèr = éphémère et Rasonairitz = avocate de la défense. Cela impose une hauteur de ton que je retranscris par un dialogue au langage élevé. Dès lors, comment incarner une déesse, un héros et un démon ?

-Un jeu d'acteur emphatique, qui exprime l'amour, non par les mots, mais par l'intention. Perquitat sera toujours souriant, au limite du niai. Rasonairitz, stricte, inaccessible, non insensible. Efemèr : une grosse voix de démon retravaillée en post prod. Des costumes très visibles : j'ai cousu un veston blanc pour Perquitat qui aura un pantalon de la même couleur, un kriss et une chemise mauve brillante. L'avocate en robe, sauf l'épitoge qui renverrait trop à notre justice contemporaine. Le démon a une cape noire couverte de rubans, une masse décorée et une très vieille horloge en cuivre. Son visage sera un masque de mort sur-élevé dont les yeux changeront de couleurs. Un collaborateur m'a fait découvrir une technique de processing permettent d'analyser le décalage temporel entre chaque frames du film, puis de faire ''pousser'' des poils dessus. De sorte qu'en découpant un cache autours du démon, nous avons une aura mouvante et éphémère. Le processus est plus compliqué que ça, mais c'est cette démoniaque découverte m'a poussé à écrire le scénario. Cette technique impose le plan fixe, même pendant la bagarre. Je jouerai plutôt sur des plongées et contre-plongées avec un montage classique. J'ai injecté ponctuellement quelques effets spéciaux crées sous blender ou adobe, par simple goût de l'enluminure. Enfin, le décors sera naturel, dans des ruines sudistes, là où les hommes sont passés et ne sont plus… Nottament à la meunerie de Barbegal, espace chronotope. Ça donne du cachet, et c'est  dans le ton.

 

Cette fable philosophique sur le temps qui passe et d'Amour qui dure est une réalité qui me touche directement puisque je prend râteau sur râteau malgré toute ma persévérance poétique ! « Le plaisir à faire est un résultat » Avez vous déjà aimé, au point de tout tenter pour séduire l'attention de celle qui s'en moque éperdument ? Ce court est une juste ironie devant le sort !

Dorian Clair 1 juin 2015

Vous souhaitez lire le scénario ?

Un Court métrage familial 

Réalisé  et cousu par Dorian Clair. Prises de vue  : Philippe Clair  Processing : Replica3363. Régie : Catherine Clair

MusiquesRaphaël Pruski d'après le Dies Irae grégorien, qui évoque la mort, le temps qui passe et le jugement dernier.

Nov 2015, 6 mn

Sélection à Effets Stars, le festival international des effets spéciaux, catégorie MyFxMovie. Du 15 au 19 Novembre 2017 à Montpellier.

Egalement projeté à la BU Science Triolet de Montpellier.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now