Tantra : La sexualité Sacrée

Tantra_La_sexualité_sacrée.jpg

Une pratique millénaire

Depuis 12 ans, G.F, psychologue et mère de deux enfants participe activement aux ateliers Tantriques, une discipline mêlant corps, spiritualité et sexualité.

Qu’est ce que le Tantra ?
C’est d’abord un échange avec l’autre dans l’authenticité, une ouverture au monde, au cœur. C’est se recentrer, être dans l’instant présent grâce à l’énergie, la méditation, la respiration.

Quelle organisation ?
Nous nous réunissons seul ou en couple dans des centres de développement personnel avec des groupes allant de vingt à soixante personnes durant des stages ou sur des weekends.

Qu’y faites vous ?
Des exercices de massages, d’acceptation du corps dans sa nudité ou encore de sensualité sans érotisation, ni passage à l’acte. Il y a parfois des profiteurs mais on apprend aussi à se positionner, à dire non si cela nous gêne…

Cela vous apporte ?
Ça se vit ! Cela change les émotions, nous fait entrer en conscience modifiée et peux nous procurer des orgasmes énergétiques… Lorsque je rentre chez moi, je suis apaisée, plus à l’écoute. Il y a du respect dans ma vie de couple.

Pourquoi souhaitez vous garder l’anonymat ?
Les gens ont un jugement négatif en nous reliant au Kamasutra… Ça n’a aucun rapport ! C’est comme les pratiques ésotériques, c’est un tabou sociétal et ça ne se proclame pas sur les toits… Comment dire que vous allez voir des chamanes lorsque vous êtes expert près la cour d’appel ? On dirait : la psy est fêlée !

Dorian Clair | 2014-10-04