Revue de Presse

Mars 2012

1/ Politique intérieure

Libération dans sa rubrique événement du mardi 6 mars place Hollande en tête des intentions de vote, et ce malgré l'infirmation d'Angela Merkel, et du boycott européen. Propos démentit par la suite. Il serait l'homme le plus rassembleur, en phase avec les préoccupations des Français, et le plus capable de répondre à la crise économique et financière. Sarkozy le suit avec 30 % des intentions de vote, car il serait jugé le plus capable de passer sur la scène international, avec sa une stature de chef d'état. Bayrou, malgré ses 25% se dit le seul à pouvoir affronter Hollande, car il ne considère plus Sarkozy comme ''l'homme de la situation.'' Il espère ainsi récupérer potentiellement les votes UMP et FN. Lepen monte peu à peu dans les intentions de vote. Ses 500 signatures ont été déposées. Elle s'en dit très satisfaite. Mélanchon, du front de gauche dépasse enfin les 10 % et atteint un score de 14%. Si Villepin n'a que 420 signatures, il a néanmoins 12 % des intentions de votes. Rappelons que c'est Arthaud qui la première a rendue ses signatures au conseil constitutionnel.

Pour le Monde, la campagne médiatique générale vise a confronter les deux grands hommes politiques actuels : Hollande et Sarkozy. Le débat est considéré comme inintéressant par l'ensemble des Français qui se rabattraient peu à peu sur les candidats secondaires.

 

Hollande ne déviera pas de sa ligne titre le Figaro sur une réforme visant à taxer de 75 % les millionnaires. Un internaute s'indigne que sur 1 million, il ne resterait plus que 675.000 e. Ce à quoi, un autre lui répond qu'il pourrait passer le restant de sa vie tranquillement avec le quart. Autre remarque, une telle taxe ferait chuter le nombre de millionnaires en France, dont les footballer, ce que regrettent les grandes équipes actuelles. Le partit adverse proteste en affirmant qu'Hollande ne pourra pas l'appliquer. Fillon qualifiera même la taxe d'idiote. Cependant, planete-ump.org titre aujourd'hui : Taxe à 75% : Hollande fait machine arrière.

 

Sarkozy veut que le PDG audiovisuel soit choisit par le chef d'Etat. Remis en cause par le président, Olivier Poivre d'Arvor est critiqué à Radio-France. Après ce sulfureux titre, le monde poursuit : son engagement auprès d'Hollande aurait énervé le président sortant, qui prendrait alors ''les mesures nécessaires'' Les élus PS, PCF et Verts en s'y opposant estiment faire acte de "résistance" à un texte qui marquent selon eux un retour à "l'ORTS" (Office de Radio-Télévision Sarkozyenne), allusion à l'ex-ORTF.

 

Hollande veut remanier Hadopi et combattre le téléchargement illégal affirme l'Express. Le candidat en parlant de remaniement avait fait peur au monde des auteurs, et semblait oublier les résultats. Ce à quoi Libération titre qu'il [..]tient à les rassurer par une déclaration : "Nous soutiendrons et rendrons plus efficaces les actions judiciaires visant à tarir à la source la diffusion illégale des œuvres protégées."

 

Même si la polémique n'a pas lieu d'être, comme dit Sarkozy, Lepen stigmatise la viande halal en la diabolisant. En réalité, c'est la simple constatation que l'on vend de la viande Halal sous emballage classique, en faisant payer une taxe de 15 ctm/kg revenant au culte musulman. Sarkozy se découvre alors une nouvelle passion et change d'opinion en voulant effectuer une traçabilité de la viande. Le Figaro continue néanmoins de citer Juppé dans son haut de page ''Viande halal: "un faux problème ''

actufacile.com titre : Bayrou pour un ministre de la justice nommé par le parlement. Le garde des sceaux serait ainsi nommé en accord avec l'opposition pour préserver la justice. Ce a quoi Socialistes et UMP se rallieront. Un internaute mitigé répondra sur lepoint.fr Relisez l'histoire des Troisième et Quatrième Républiques et prenez connaissance de la jurisprudence récente de la Cour européenne des droits de l'homme, Monsieur Bayrou... Le Garde des Sceaux est membre à part entière du gouvernement, et donc du seul pouvoir exécutif. Ce qu'il faudrait pour assurer l'indépendance de la justice, c'est briser le lien hiérarchique entre le Garde des Sceaux et les chefs de parquet

 

''M. Sarkozy joue son va-tout en se radicalisant à droite'' clame le Monde en premier page. Sarkozy retrouverait son tempérament de cabotin que l'on connait de 2007 en multipliant les interventions médiatiques et les prises de position sur une ligne populiste et conservatrice. Refus de mariage aux homosexuels, droit de vote interdit aux étrangers. L'affaire déplaît au FN qui crie aux vols de votes, tandis que la grande majorité s'indigne, en le jugent à nouveau trop présent. Cependant, dans un communiqué du 7 mars, Lepen affirme qu'en voulant ''Siphonner ses voix, il ne fait que légitimer le programme du FN." Ce qui permettra à la dame-candidate de repartir sur ses grandes fresques anti-immigration et sécuritaire.

 

Pendant ce temps, toujours dans le Monde, le ps expose ''comment modifier la réforme des université''. Ce qui se concrétiserait par 40000 logements, 60000 postes mieux répartit, des allocations d'études sup, une abrogation des circulaires Guéant et le financement des thèses.

Toujours sur l'éducation, la loi relative aux libertés et responsabilités des universités (dite loi LRU ou loi Pécresse), serait revisité en introduisant plus de collégialité d'après Bayrou au contraire de Mélanchon qui tendrait a le supprimer en faisant un effort budgétaire porté à 12 000 euros par an/étudiant, en abrogeant le pacte pour la recherche, en démocratisant les conseils d’administration des universités, et des organismes de recherche ou encore en renforçant le CNRS par le doublement du budget de la recherche publique.

 

Sarkozy se retire de la politique s-il ne parvient pas à être élue. L'attaque, qui pourrait être perçu comme une menace est détourné par Hollande qui lui rétorque : "Moi, je ne suis pas dans cette espèce d'exhibition personnelle, de proclamation personnelle. L'élection présidentielle est d'abord une affaire pour les Français, pas pour les candidats. C'est le sort de la France qui est important, pas le sien."

 

Au niveau santé, Lepen demande a dérembourser l'avortement (l'IVG) au profit de soins plus importants, ce qui a rendue folle les partisanes du mouvement ni pute, ni soumise qui qualifiera la reforme ''d'intolérable''.

 

L'Express titre : le PS s'engage à "abroger la réforme territoriale. Ce qui signifie la suppression d'un élue considérer comme mal identifié (même par les élue), un recentrement du pouvoir de la région. Ainsi qu'une limitation sur les mandats successifs.

 

Comment recentrer le pouvoir sur les régions alors que la crise frappe des pays entiers. C'est ce que nous allons voir dans la politiques extérieures.

2/ Politiques extérieures

 

A) Europe

 

Les Pays Bas sont rattrapés par la crise et une politique de l'austérité est envisagé. Politique également en crise si l'on croit leséchos.fr qui écrit sur l'une de ses pages "Ça passe ou ça casse." Une petite phrase à l'emporte-pièce qui résume la situation de crise qui couve aux Pays-Bas. De fait, soumis aux diktats des populistes, l'avenir de la coalition en place à La Haye est en point d'interrogation. Confrontée à un nouveau rapport de force donnant l'avantage au Parti de la liberté de Geert Wilders, la coalition minoritaire articulée autour des libéraux et des chrétiens-démocrates est condamnée à faire le gros dos devant les exigences des populistes si elle veut mettre en place les mesures d'austérité exigées par la dégradation subite de l'économie du royaume.

L'Espagne en pleine dépression avec 24,3% de chaumage, se voit affligé d'une sécheresse terrible, inédite depuis 60 ans, réduisant encore le chances de s'en sortir. Le Monde ira jusqu'à titrer : l'Espagne face à ses calamités. En effet, les déficits sont à 5,8% du Pib au lieu des 3% exigés par Bruxelles. Des manifestations explosent de partout, en demandent de reporter l'objectif sur 2014 ou 2015. La politique de l'austérité semble déplaire, malgré les immenses efforts. N'oublions pas qu'en 2011, leur déficit était de 20%

 

Selon van Rompuy, parlant dans leparisien.fr, «Le tournant dans la crise de la Grèce est atteint», Sarkozy confirme en disant que «la page de la crise financière est en train de se tourner». En effet, à l'issue d'une réunion téléphonique des ministres des Finances de la zone Euro, Vendredi, 35,5 milliards des 130 milliards d'euros d'aide à la Grèce ont été débloqués. Néanmoins, Marine le Pen signale que rien n'est réglé : la Grèce bénéficie simplement d'un nouveau petit répit de quelques semaines. Le Portugal reste également un point sensible qui ne pourras pas s'oublier dans les temps à venir.

 

Berlin veut renégocier l’émission de Co2, en taxant 100e la tonne. Ce a quoi la Chine réagit en prévenant un retrait immédiat de tous ses produits. Une annonce à la fois Européenne et Internationale, ce qui permet de faire une transition avec l'actualité dans monde plus large.

 

 

B) International

 

Russie : Après les fraudes, vient la matraque : titre l'Express.

Poutine passe avec 64% des voix le 4 mars. Cependant, les récentes fraudes aux législatives, le 4 décembre 2011 et les manifestations à cet effet ont entraîné une contestation générale du résultat. Il se voit critiqué par une classe moyenne, et malgré son jeu des vieux archétypes et le soutient des anti-modernes (Ce qui comprend un armement à 590 milliards et une remise en cause du passé communiste, ou un tel budget avait plongé la Russie.) Il tente de renouer en faisant des concessions. Ce qui passeras avec l'autorisation des manifestations, la revue d'arrestations politiques. Mais comment donner du lest, lorsque c'est de racines dont la Russie à besoin ? Certaines traditions restent amplement implantées dans le pays. Poutine s'arrange donc avec une politique propagandiste basée sur le mensonge et la peur, tout en se choisissant des adversaires accommodants, car peu difficile à effacer. Il reprend ainsi les armes rhétoriques de ses adversaires. (Alexei Nalny) Néanmoins, le changement ne fait pas illusion et les observateurs du vote dénoncent des triches durant le dépouillement. Les gens, réveillés par les manifestations du 4 décembre veulent voir de nouvelles têtes au sommet du pays. Le 5 mars seras ainsi l'affaire de 20000 manifestants qui restent très surveillés. Poutine parleras pourtant de cette élection, comme de la plus propre.

Syrie. L'armée tire sur les manifestants, faisant 47 morts. Une répression nouvelle fait de nouveau 7 morts. Homs, une bourgade est bombardée par l'armée durant 25 jours d'affilés, faisant le massacre d'une cinquantaine de personnes. La mort frappe également au lendemain d'une mission infructueuse à Damas de l'émissaire international Kofi Annan. La violence y fera dans les dernières 48 heures, 150 morts ,que ce soit dans la répression de la contestation populaire, ou dans les combats entre déserteurs et soldats. "Certaines victimes ont été égorgées avec des couteaux, d'autres poignardées. D'autres, notamment des enfants, ont été frappés à la tête par des objets tranchants. Une fillette a été mutilée et certaines femmes ont été violées avant d'être tuées" nous affirme un militant local. On noteras également la défection du vice ministre du pétrole qui juge le régime comme meurtrier. La France se réjouit néanmoins du retour d'un des journalistes infiltré là bas.

Info de dernière minute, encore 34 morts aujourd'hui.

 

L’Israël refuse toujours d'annoncer aux Eu ses attaques sur l'Iran en prévention de la bombe. À ce propos, le premier ministre Israélien, Mr Netanyahou rencontrera Obama qui le rassurera. Celui-ci préférera opter pour la diplomatie, plutôt que la guerre, malgré les dissensions dans son équipe. Israël insiste néanmoins à ce que l'Iran soit totalement incapable de créer la bombe. En attendant, une distribution de masques à gaz est faite auprès du peuple.

Iran : Seulement 54 % des votants. D'après la population locale, ce serait un ''risque presque inutile.'' d'aller voter.

Sénégal, Abdou Diouf, après deux décennies au pouvoir ne parvient pas à rallier un poids suffisant au second tour. Wede, son concurrent rallie les parties et espère que les 40 % d'abstention le soutienne.

 

Maldive, la session parlementaire est sabordé, la démocratie reste instable.

 

Pakistan, une demande d'arrestation de l'ancien président Pervez Mushrraf à été lancé.

 

Congo, 146 morts dans une explosion. Le toit d'une église serait tombé en pleine messe.

 

Algérie. Un attentat fait 23 blessés.

 

Amérique Latine : tension autour des mines. Le chaumage fait pression et la santé publique interdit l'axé aux mines. La population se révèle en colère.

 

Slovaquie, avec 23, 3% de chaumage, la population locale se désintègre et part dans d'autre pays.

 

 

Et sans transition, nous passons à la sociologie actuelle

 

 

 

3/ Sociologie actuelle

 

L'ONU premier débat sur les violences contre les gays. Titre le Monde

Un débat a opposé mercredi 7 mars, les pays membres de l’Organisation de coopération islamique (OCI) et une majorité de pays du groupe Africain, aux autres pays représentés au Conseil des droits de l’homme sur la question de reconnaissance des droits des homosexuels et des transgenres. Avant de sortir, le Pakistan qualifie l’homosexualité de “comportement licencieux”, tandis que chef du groupe Africain, le Sénégal a déclaré que l’homosexualité n’était pas couverte par les accords internationaux sur les Droits de l’Homme.

Mais plus grave encore, les pays Arabes et Africains ont réussi mardi, à obtenir que l’Assemblée générale des nations supprime le texte condamnant les meurtres sur homosexuels. Face à la montée des meurtres de cet ordre en Iran, un internaute postera un ''Mais quelle bande d’abrutis finis… Comme il est difficile de faire quitter le moyen age à ces arriérés. Et bien c’est aux occidentaux à se montrer fermes et ne pas céder à la barbarie" Affaire à suivre.

 

En gros titre, chez Libération : l'hypersexualisation touche la société entière."

C'est un phénomène plutôt récent. "Alors que dans les années 1970, il soufflait un vent nouveau sur l'égalité sexuelle, avec la montée en puissance des mouvements féministes et le développement de la mode unisexe, nous sommes maintenant en période de régression, puisque la femme et les jeunes filles ressentent l'obligation d'être sexualisées pour plaire.'' affirme Richard Poulin, sociologue et auteur de Sexualisation précoce et pornographie il ajoute que ''La pornographie, en nous bombardant d'images de jeunes filles hypersexualisées, a affecté la culture en profondeur. Son influence domine les désirs, les fantasmes, mais également les pratiques sexuelles et corporelles. Désormais, on sexualise les jeunes filles en même temps qu'on infantilise les femmes. Dans l'imaginaire collectif, il faut que la femme soit toujours plus jeune pour être belle." Le rapport Jouanno viserait à l'adoption d'une charte de l'enfant. C'est à dire l'interdiction de la promotion d'images sexualisées d'enfants et la suppression des concours de mini-miss, noté uniquement sur le physique.

Le droit des femmes est-il encore respecté ? Pour beaucoup de féministes, c'est l'affaire d'une journée, le 8 mars. Néanmoins, citons l'Égypte ou les révolutions et le combat physique des femmes a changé durablement la société. Ce qui ne signifie pas pour autant que le combat soit terminé... De Tunis à Rabat, la crainte d'un retour en arrière, que titre le Monde, déroule dans l'article que l'arrivée au pouvoir des partis islamistes peut encore changer les choses. Une lettre ouverte au chef du gouvernement par l'association feministe (ADFM) tend à rappeler leurs places. De la même façon, même si la France se dit officiellement égalitaire, elle ne l'est toujours pas au niveau des postes, ni même des salaires. On reprocheras par exemple à Sarkozy de n'avoir aucunes femmes dans son écurie.

 

L'autisme est débarrassé officiellement de la psychanalyse au profit de soins particuliers.

 

Mexico s'éclaire de bio-gaze produit avec les déchets de la cité.

Une bonne nouvelle qui n'éclipse pas les autres.

Dorian Clair

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now