Ma journée de saisons

 

Un matin de printemps, sous le blé couché,
Nous avions vingt ans, le mariage : passé.
Sous le murmure de lascives caresses,
Un indécent frisson jouait sur tes fesses.

Ma journée de saisons t’a comblé d’émotions,
Tes champs de passions m’ont nourris de raisons.
Hélas, le temps roule sous le pas de ta vie.
Dans mes yeux fugaces, déjà sonnait midi.

Mais pour chaque étreinte, tu renouvelais
La semence du champs de mon amour d’été.
Ma journée de saisons t’a comblé d’émotions
Tes champs de passions m’ont nourris de raisons.

La main dans tes cheveux, je sentais l’automne.
L’ombre dansantes des rides sauvageonnes
Maculait mon chagrin, alors nous sommes allés,
Récolter les graines de notre amitié.

Ma journée de saisons t’a comblé d’émotions
Tes champs de passions m’ont nourris de raisons.
Et fauche la noirceur des nuits hivernales,
Le souvenir de ton visage si pâle…

De toi, la famine agonise ma douleur,
Et pour jamais ton sourire gagne mon cœur.
Ma journée de saisons t’a comblé d’émotions
Tes champs de passions m’ont nourris de raisons.

Dorian Clair, 2011

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now