La Balade de Babastèl

Babastèl.png

A deux, ils gravissaient la vie par enjambées...

Lorsque l'un faiblissait, l'autre le soutenait

Et toujours d'un sourire leurs yeux se répondaient :

« Je t'aime d'un cœur pur, sur le même sentier ! »

 

Accomplis dans l'amour, le bonheur vint entier

Leurs désirs partagés venaient de révéler

Un ventre rond, gonflé : un enfant souhaité !

La chûte fut grande à la vue du mort-né...

 

Cris, hurlements, plaintes, injures mortelles,

Rien ne put les combler, tout devint étouffant...

L'homme tenta l'espoir et remplaça l'enfant

D'une Marionnette qui le fit Babastèl !

 

Le couple explosa, la femme s'en allait...

L'amour se reporta... en la Marionnette

Qui devint Flatason, chef de sa planète

Autour d'un spectacle qui Le représentait...

 

Dorian Clair | 2013-11-18

(Tiré du film Babastèl)