L’Effet Poupée

La même histoire se répète trois fois, mais les rôles tournent…

 

ACTE I

SCÈNE 1 – LIEUX X – JOUR

ROUGE (notre héros) voit NOIR penché sur le cadavre de JAUNE.

ROUGE
(S’approchant.)
Ça vas pas bien ?!

NOIR
(Se retournant, le menaçant d’une arme)
Prends !

NOIR lui fourre de force la poupée entre les mains. Elle semble s’animer. Le cadavre de JAUNE et de NOIR disparaissent. Il est seul dans la rue. Rouge regarde la poupée.

ROUGE
(pour lui même)
Étrange… Elle est marrante cette poupée…

SCÈNE 2 – MAISON – JOUR

ROUGE ouvre la porte. JAUNE dort. ROUGE le réveille.

JAUNE
Oh ! C’est toi ? J’ai fais un drôle de rêve… Tu y était, je faisais confiance à un psychopathe qui se faisait passer pour mon ami.

ROUGE
Un psychopathe ?

JAUNE
Ouais. Mais… Snif… Snif… Bordel, la casserole ! Chaque fois, je me promet de ne plus dormir avec une casserole sur le feu et chaque fois je…

ROUGE touche la poupée, un Flash : La casserole tombe à terre, la porte claque.

ROUGE
Ouaoh !

JAUNE
Quoi ?

ROUGE
Mais fait attention !

JAUNE
A quoi ?

ROUGE
Ben, à la… (voyant la casserole bien en place) là, l’eau qui déborde.

JAUNE
(Suspicieux)
C’est bon, je vois. Il se retourne, se prend les pieds dans une chaise. La casserole tombe, les lustucruriantes pattes sont à jeter. Merde ! Les pattes sont foutues !

ROUGE
(a lui même)
Je viens de voir l’avenir…

JAUNE
Tu dis quelque chose ?

ROUGE
Hein ? Non, non.

JAUNE
C’est bizarre : j’ai l’impression d’avoir déjà vécue cette scène.

La porte d’entrée claque. Ils se retournent, mais ne bougent pas. Ils reprennent la conversation.

ROUGE
Ça le fait parfois. Bouges pas, je vais acheter des pattes.

JAUNE
Non !

ROUGE
Quoi non ?

JAUNE
Parce qu’il paraît qu’un mec pas net traîne dans les rues. Il vient de sortir de tôle, d’après la radio.

ROUGE
Tu veut dire un mec louche, avec un pistolet qui se promène avec une poupée ?

JAUNE
…Exactement. Comment tu le sais ?

ROUGE
Je l’ai croisé, il m’a menacé de son arme, après m’avoir empoigné violemment et assommé de son arme.

JAUNE
Vraiment ?

ROUGE
Héhé, c’est bon, je rigole. Comment veux tu que je tombe sur lui ? Réfléchis un peu.

JAUNE
Montre moi la poupée.

ROUGE
Quoi ?

JAUNE
Montre moi la poupée. Je t’ai vu la mettre dans ta poche tout à l’heure.

ROUGE
(Vert)
Héhé, ok. C’est bon. La voilà. C’est un cadeau pour ma nièce.

JAUNE s’en empare et la pose sur un meuble.

ROUGE
Tu fous quoi ?

JAUNE
Je la met ici, tu vas pas sortir acheter des pattes avec ! Faudrait pas l’abîmer…

ROUGE
… Ouep, t’as raison.

Il se retourne et sort.

SCÈNE 3 – LIEUX X – JOUR

Il achète des pattes à la supérette d’à coté. Des coups de feu. Il lâche ses commissions et fait demi-tour. Il voit NOIR sortir de sa maison en courant. JAUNE le suit de prêt, blessé.

JAUNE
Chope le ! Chope ce con !

ROUGE
Quoi ?

JAUNE
Putain ! T’as bien vu les pouvoirs de la poupée !

ROUGE
Quoi ce pouvoir existe vraiment ?

JAUNE
Oui, évidement ! On est ami non ? Alors dépêche toi !

ROUGE
Mais il est armée !

JAUNE
Je lui ai niqué son arme. Bouge ton cul, prends la !

Rouge s’empare de l’arme.

SCÈNE 4 – LIEUX X – JOUR

ROUGE part à la poursuite de NOIR et réussit à l’acculer.

SCÈNE 5 – LIEUX X – JOUR
 

ROUGE
Rends moi la poupée.

NOIR
Non ! On doit briser la boucle !

ROUGE
De quoi tu parles ?

NOIR
Bon sang, je suis ton ami. Tu te souviens ?

ROUGE
Me souvenir de quoi. La première fois que je t’ai croisé…

NOIR
Je t’ai donné la poupée !

ROUGE
Avec une arme !

NOIR
Écoutes, c’était une erreur. Tout ça c’est la faute de la poupée !

ROUGE
Hein ? De la poupée ? Mais de quoi tu parles ?

NOIR
Bon sang ! Il arrive ! Ne crois pas à ses sornettes ! Moi j’y ai crus, il en a profité !

ROUGE
Silence. Donnes moi la poupée !

NOIR
Non… Je…

ROUGE
Donnes !

NOIR
C’est trop dangereux ! Écoutes, ne le laisse pas s’approcher de toi ! Il va te tuer !

ROUGE
(Lui collant le canon contre la tempe)
Ne joue pas avec moi !

NOIR laisse la poupée à ROUGE. JAUNE s’approche derrière ROUGE et le désarme avant de le menacer.

ROUGE
Hé !

JAUNE
(narquois)
Tiens, ton petit jeu ne marche pas !

NOIR
Non attend !

Il tire sur ROUGE qui s’effondre, mort.

ACTE II

Cette partie sera traité par Flash-back.

SCÈNE 6 – MAISON – JOUR

ROUGE est réveillé par NOIR

ROUGE
Oh ! C’est toi ? J’ai fait un drôle de rêve… Tu y était, je faisais confiance à un psychopathe qui se faisait passer pour mon ami

NOIR
Un psychopathe ?

ROUGE
Ouais. Mais… Snif… Snif… Bordel, la casserole ! Chaque fois, je me promet de ne plus dormir avec une casserole sur le feu et chaque fois je…

NOIR
Ouaoh !

ROUGE
Quoi ?

NOIR
Mais fait attention !

ROUGE
A quoi ?

NOIR
Ben, à la… (voyant la casserole bien en place) là, l’eau qui déborde.

ROUGE
(Suspicieux)
C’est bon, je vois. Il se retourne, voit NOIR qui cache la poupée derrière lui. Surpris, il se prend les pieds dans une chaise. La casserole tombe. Merde ! Les pattes sont foutues !

NOIR
Je viens de voir l’avenir…

ROUGE
Tu dis quelque chose ?

NOIR
Hein ? Non, non.

ROUGE
C’est bizarre : j’ai l’impression d’avoir déjà vécue cette scène.

La porte d’entrée claque. Ils se retournent, mais ne bougent pas. Ils reprenant la conversation.

NOIR
Ça le fait parfois. Bouges pas, je vais acheter des pattes.

ROUGE
Non !

NOIR
Quoi non ?

ROUGE
Parce qu’il paraît qu’un mec pas net traîne dans les rues. Il vient de sortir de tôle, d’après la radio.

NOIR
Tu veux dire un mec louche, avec un pistolet qui se promène avec une poupée ?

ROUGE
…Exactement. Comment tu le sais ?

NOIR
Je l’ai croisé, il m’a menacé de son arme, après m’avoir violemment empoigné et assommé de son arme.

ROUGE
Vraiment ?

NOIR
Héhé, c’est bon, je rigole. Comment veux tu que je tombe sur lui ? Réfléchie un peu.

ROUGE
Montres moi la poupée.

NOIR
Quoi ?

ROUGE
Montre moi la poupée. Je t’ai vu la mettre dans ta poche tout à l’heure.

NOIR
(Vert)
Héhé, ok. C’est bon. La voilà. C’est juste un cadeau que je voulais faire à ma nièce.

ROUGE s’empare de la poupée et la pose sur un meuble.

Flash Il voit JAUNE entrer dans la pièce, une arme à la main.

NOIR
Tu fous quoi ?

ROUGE
Je la met ici, t’as pas besoin de sortir avec pour acheter des pattes. Faudrait pas l’abîmer…

NOIR
… Ouep, tu as raison.

Il se retourne et sort.

SCENE 7 – MAISON – JOUR

JAUNE apparaît, il semble avoir été bousculé.

JAUNE
Ah !

ROUGE
Toi ! Espèce de crevure !

JAUNE
(se reprenant)
Je sais, je t’ai tiré dessus. (Il le menace de son arme) Ne m’oblige pas à recommencer.

ROUGE
Qui es tu ? Que veux tu ?

JAUNE
La poupée. Donnes la moi.

ROUGE
Je l’ai pas.

JAUNE
Sur le placard. Je le sais, je suis passé avant toi.

ROUGE
Hein ? Comment ça ?

JAUNE
Me dit pas que tu crois encore que c’est un rêve ? Cette poupée est maléfique. Je sais pas d’où elle vient, ni comment elle est entrée en notre possession… Toujours est-il qu’elle nous a piégé.

ROUGE
Piégé ? Elle ne permet pas de voir l’avenir ?

JAUNE
(riant)
Le futur proche ? Non, je crois pas. Elle nous contrôle pas à pas… Depuis le début, nous vivons la même histoire, en boucle, mais dans un rôle différant. Qui sait depuis combien de temps ? Nous devons nous libérer.

ROUGE
Se libérer ? Comment ?

JAUNE
Je sais pas. Donnes la moi, maintenant.

ROUGE la récupère. Au moment de lui donner. Il attaque. Il reçoit une balle dans la jambe. Puis, en possession de l’arme, il menace JAUNE qui réussit à s’échapper avec la poupée.

SCENE 8 – LIEUX X – JOUR

ROUGE descend blessé. JAUNE court au loin. Il voit NOIR qui arrive dans sa direction affolé.

ROUGE
Chopes le ! Chopes ce con !

NOIR
Quoi ?

ROUGE
Putain ! T’as bien vu les pouvoirs de la poupée !

NOIR
Quoi ce pouvoir existe vraiment ?

ROUGE
Oui, évidement ! On est ami non ? Alors dépêche toi !

NOIR
Mais il est armée !

ROUGE
Je lui ai niqué son arme. Bouges ton cul, prends la !

NOIR part en se dépêchant avec l’arme. A ce moment là, clopin-clopan, il se souvient.

→ FB NOIR :Bon sang, je suis ton ami. Tu te souvient ?

ROUGE
(entre ses dents.)
Merde… C’est l’autre qui avait raison…

SCENE 9 – LIEUX X – JOUR

A coup de FB, il retrouve les deux autres.

SCENE 10 – LIEUX X – JOUR

JAUNE laisse la poupée à NOIR. ROUGE s’approche derrière NOIR et le désarme.

NOIR
Hé !

ROUGE
(narquois)
Tiens, ton petit jeu ne marche plus !

JAUNE
Non attends !

Il tire sur NOIR qui s’effondre mort.

ROUGE
L’affaire est réglée. Nous sommes libre !

JAUNE
Non ! Imbécile, non ! Au contraire ! Tu lui as tiré dessus comme je t’ai tiré dessus !

ROUGE se penche et ramasse la poupée

ROUGE
Et alors ?

JAUNE
Et alors, on est toujours dans cette putain de boucle !

ROUGE
Je comprend pas.

JAUNE
Tout est raté par ta faute !

ROUGE
Hé ! J’ai rien à faire dans cette histoire, moi. Tu veux t’en débarrasser ? Et bien regardes.

Il jette la poupée qui reste dans sa main. Il tire dessus avec l’arme : sans aucuns effets.

JAUNE
Ça marchera pas. J’ai déjà essayé avant toi.

ROUGE
T’as la parole facile ! Tiens, trouves en un toi : de moyen.

JAUNE
(Reculant)
Non ! Ne me la donne pas ou ça va encore recommencer !

ROUGE
(Se penchant sur le cadavre)

Tu prends la poupée, et tu trouves un moyen de t’en débarrasser. J’en ai plus rien à foutre de toute façon.

JAUNE
(s’approchant de nouveau)
Ça vas pas bien ?!

ROUGE
(Se retourne et le menaçant de son arme)
Prends !

ROUGE lui fourre de force la poupée entre les mains. Elle semble s’animer. ROUGE se retrouve dans un autre lieu, il range son arme dans sa poche.

ACTE III

Cette partie sera traitée à coup de voix off.

SCÈNE 11 – LIEUX X – JOUR

Il voit JAUNE passer devant lui, se gratter la tête, marmonner dans sa barbe et partir.

ROUGE
Off
Qu’ais je fait ? C’est donc ça, la boucle ? faire le même trajet, dans un rôle différant ? Lui parler ! Non, il ne doit plus se souvenir. Que faire ? Le suivre ? Il va à la maison, c’est obligé.

SCÈNE 12 – MAISON – JOUR

Il le suit jusqu’à la maison. Il pénètre, mais un coup de vent fait claquer la porte ce qui l’inquiète un peu.

ROUGE

Off
Si je sortais, et que je me montrais maintenant ? Le boucle serait détruite ! Nous serions libre de nos mouvements. Allons-y maintenant !

ROUGE
Montres moi la poupée. Je t’ai vue la mettre dans ta poche tout à l’heure.

NOIR
(Vert)
Héhé, ok. C’est bon. La voilà. C’est un cadeau pour ma nièce.

La poupée le regarde méchant. Il tente de faire un geste, impossible !

ROUGE
Off
Je… suis paralysé…. C’est impossible ! Elle ne peut pas nous contrôler comme ça ! Elle est maléfique ! Elle… Il faut que je la récupère, que je la détruise !

JAUNE
… Ouep, tu as raison.

JAUNE se retourne et sort.

SCÈNE 13 – MAISON – JOUR

ROUGE apparaît, libéré subitement du maléfice, il semble bousculé.

ROUGE
Ah !

NOIR
Toi ! Espèce de crevure !

ROUGE
(se reprenant)
Je sais, je t’ai tiré dessus. (Il le menace de son arme) Ne m’oblige pas à recommencer.

NOIR
Qui es tu ? Que veux tu ?

ROUGE
La poupée. Donnes la moi.

NOIR
Je l’ai pas.

ROUGE
Sur le placard. Je le sais, je suis passé avant toi.

NOIR
Hein ? Comment ça ?

ROUGE
Me dit pas que tu crois encore que c’est un rêve ? Cette poupée est maléfique. Je sais pas d’où elle vient, ni comment elle est entrée en notre possession… Toujours est-il qu’elle nous a piégée.

NOIR
Piégée ? Elle ne permet-elle pas de voir l’avenir ?

ROUGE
(riant)
Le futur proche ? Non, je crois pas. Elle nous contrôle pas à pas… Depuis le début, nous vivons la même histoire en boucle, mais dans un rôle différant. Qui sait depuis combien de temps ? Nous devons nous libérer.

NOIR
Se libérer ? Comment ?

ROUGE
Je sais pas. Donnes la moi, maintenant.

NOIR la récupère. Au moment de lui donner. Il attaque. Il reçoit une balle dans la jambe. Puis, en possession de l’arme, il menace ROUGE qui réussit à s’échapper avec la poupée.

SCÈNE 14 – LIEUX X – JOUR

ROUGE
Off en courant
Bon sang, quel idiot ! Tout s’est passé à l’identique ! (Il se retourne et voit JAUNE qui le poursuit) Si seulement j’avais compris plus tôt, j’aurais pus enlever les balles du pistolet !

Malgré la poupée qui lui donne des indications à coup de flash, il se fait acculer.

SCÈNE 15 – LIEUX X – JOUR

JAUNE
Rends moi la poupée.

ROUGE
Non ! On doit briser la boucle !

JAUNE
De quoi tu parles ?

ROUGE
Bon sang, je suis ton ami. Tu te souviens ?

JAUNE
Me souvenir de quoi. La première fois que je t’ai croisé…

ROUGE
Je t’ai donné la poupée !

JAUNE
Avec une arme !

ROUGE
Écoute, c’était une erreur. Tout ça c’est la faute de la poupée !

JAUNE
Hein ? De la poupée ? Mais de quoi tu parles ?

ROUGE
Off
Il faut qu’il s’enfuie ! Sinon il sera tué et ce sera partit pour un nouveau tour !

ROUGE
Bon sang ! Il arrive ! Ne crois pas à ses sornettes ! Moi j’y ai crus, il en a profité !

JAUNE
Silence. Donnes moi la poupée !

ROUGE
Non… Je…

JAUNE
Donne !

ROUGE
C’est trop dangereux ! Écoutes, ne le laisse pas s’approcher de toi ! Il va te tuer !

JAUNE
(Lui collant le canon contre la tempe)
Ne joue pas avec moi.

ROUGE laisse la poupée à JAUNE. NOIR s’approche derrière JAUNE et le désarme.

JAUNE
Hé !

NOIR
Tiens, ton petit jeu ne marche pas !

ROUGE
Non attends !

Il tire sur JAUNE qui s’effondre, mort.

NOIR
L’affaire est réglée. Nous sommes libre !

ROUGE
Non ! Imbécile, non ! Au contraire ! Tu lui as tiré dessus comme je t’ai tiré dessus !

ROUGE se penche et ramasse la poupée.

NOIR
Et alors ?

ROUGE
Et alors, on est toujours dans cette putain de boucle !

NOIR
Je comprend pas.

ROUGE
Tout est raté par ta faute !

NOIR
Hé ! J’ai rien à faire dans cette histoire, moi. Tu veux t’en débarrasser ? Et bien regardes.

Il jette la poupée qui lui reste dans la main. Et lui tire dessus avec l’arme : sans aucuns effets.

ROUGE
Ça marchera pas. J’ai déjà essayer avant toi.

NOIR
T’as la parole facile ! Tiens, trouves en un toi : de moyen.

ROUGE
(Reculant)
Non ! Ne me la donnes pas ou ça va encore recommencer !

NOIR
(Se penchant sur le cadavre)
Tu prends la poupée, et tu trouves un moyen de t’en débarrasser. J’en ai plus rien à foutre de toute façon.

ROUGE
(s’approchant de nouveau)

Ça vas pas bien ?!

NOIR
(Se retourne et le menaçant de son arme)
Prends !

NOIR lui fourre de force la poupée entre les mains. Elle semble s’animer. Le cadavre de JAUNE et NOIR disparaissant.

ROUGE
(pour lui même)
Étrange… Elle est marrante cette poupée…

Fin

Dorian Clair | 2010