Des subventions Régionales 

mieux Allouées

Il y a une colère des créateurs régionaux vis à vis des régions finançant des boites Parisiennes faisant travailler les Parisiens. Selon Serge Regourd, sur 14 films financés par l'Occitanie, seul deux seraient d'origine Occitane. Une solution simple consisterai à adapter le système de points que l’on retrouve à l’échelle nationale (sur la nationalité des salariés, de l’auteur, de la localisations des studios, etc,) aux régions. De sorte que les boites Parisiennes et locales, voulant obtenir des subventions provinciales, soient forcées d’engager un certain nombre de techniciens locaux, avec des aides proportionnelles aux engagements. Il est juste que les sommes prévues pour développer l’audiovisuel local termine dans les bonnes poches. Sinon les régions sont vassales et abdiquent de leur souveraineté créatrice. Il faut un terreau propice à dynamiser les particularités culturelles en appliquant les valeurs revendiquées par nos Bêles régions. Dans un soucis de transparence, la répartition des aides doit être rendue publique, et les syndicats en présence disposeront d’un rétro-contrôle. Un projet local n’étant pas soutenu économiquement, doit néanmoins obtenir un soutien moral systématique, car il faut épauler chaque initiative. 

2018

Des_subventions_régionales_mieux_allouée

Il est impossible d'empêcher le copinage, en revanche, il est possible d'éloigner géographiquement les groupes de copains. Les commissions du CNC doivent inclure des décideurs qui ne sont pas basés à Paris, et qui n'ont aucune adresse dans la capitale. Les professionnels de chaque régions votent pour un porte parole local (Pas un politicien incompétent en Art) Un Artiste respecté par ses semblables, qui ira défendre le travail de ses collègues à la Capitale.

Dorian Clair | 2021