Covid

Tests PCR | Le masque de la Liberté | Confinement et couvre-feu | Abus de situation | La matraque du Gendarme | La meilleure théorie du complot | Une dernière danse avant la fin du monde.

Tests PCR

Actuellement, un test PCR coûte 43,20€. Mon père, fonctionnaire du CNRS peut produire ce même résultât pour 0,05 € Les machines de son laboratoire sont déjà amorties, avec un rendement pouvant atteindre 2,5 millions d'économies par semaines. Pourquoi n'a t-il pas été réquisitionné d'office ?

Le masque de la Liberté

Le masque est réservé à l'Acteur, car nous mentons sur ce que nous sommes. Jusqu'à présent, son usage était interdit en ville, car criminel. L'urgence sanitaire a rectifié ce principe à l’extrême. Les masques sont autorisés, mais ne doivent pas être obligatoires !

Le masque m'arrange, car je peux me planquer, sans avoir besoin d'être reconnu lorsque je suis hors-service artistique. L'échange avec les fans, c'est pour mes moments open-heart, sinon pour de simples courses, ça use... Ca arrange aussi celles et ceux qui ont des problèmes cutanés au visage, les politiques pour leurs footings, ... 

Toutefois, ce n'est pas sécurisant d'avoir des zombies masqués qui errent dans la ville. Le masque procure un sentiment de toute puissance, car personne ne vous reconnaît. Il suffit que je laisse mon téléphone à la maison, en sortant masqué avec une arme pour faire un carnage anonyme. Je peux chiper des fruits à l'étalage, sous les yeux du voisin, sans craindre des représailles... Nous avons la chance d'être une civilisation évoluée, et que la situation n'ai pas déjà dérapé !

Au niveau hygiénique, je ne suis pas docteur. Certains disent que c'est un nid à bactéries qui entraînerai des maladies pulmonaires. D'autres affirment que la maladie passe à travers la trame, malgré les normes. Toujours est-il que c'est un filtre à postillons, et que votre voisin pue moins des dents.  

Le problème, ce sont les zélateurs du masque : toutes les boutiques ont un vigile qui appliquent les ordres pour justifier leurs salaires. C'est un festival d'initiatives sanito-fascistes ! Si je veux entrer dans une boutique sans masque, c'est ma liberté la plus stricte. N'importunez plus le consommateur, et cessez cet argument fallacieux que nous devons sacrifier notre liberté individuelle pour protéger nos proches.

En poussant la logique jusqu'à l'absurdité, le port du voile complet devrait être autorisé dans les établissements scolaires, et obligatoire pour les non-musulmanes. La différence actuelle est-elle située dans la qualité du tissus ? Nous inculquons aux enfants, des dégâts socio-psychologique.

Depuis un an, c'est obligatoire, et de nouvelles souches idéologiques se créent. Désormais, il est malséant de ne pas l'arborer, et il faut se contraindre aux us, coutumes et résistances de chaque lieux. Honnêtement, sans redressement étatique, il faudra une dizaine d'années pour que tous les masques tombent, parce que c'est une fracture sociale profonde.

 

Confinement, Couvre-feu

Nous sommes physiquement divisés, nous craignions de rencontrer nos propres amis. Soyez en communion sur internet quand vous êtes séquestrés par le gouvernement. Actuellement, le virus est fonctionnaire : il tape sur les retardataires de 18h à 6h, un week-end sur deux. Dépressurisez le couvre-feu avec des sorties créatives. Il faut permettre aux artistes-fonctionnaires d'établir des groupes pour faire des balades pénitentiaires. Psychologiquement, nous en sommes là ! L'isolation sans préparations provoque des dégâts mentaux. Les familles se déchirent à cause d'une proximité exagérée, et les célibataires se suicident. Chers esclaves modernes, aillez une patience érémitique : le désert se traverse un pas, après l'autre.

 

Abus de situation

Récemment, dans une grande surface, le griveton affirme que mon masque offert par le ministre ne sera plus autorisé, et qu'il faut leur acheter les nouveaux pour être aux normes. Je prends note sur la pingrerie, mais je constate aussi les ingérences hygiéniques. Pour payer, je peux utiliser des bornes de scan tactiles (où le quidam pose ses gros doigts pleins de morves) ou bien parcourir le détroit de la mort. Pardon, le couloir des plastiques transparents : celui-là est si étroit, que chacun touche les bords : c'est un incubateur à clusters. Sans, il y avait moins de risques ! La caissière dans sa cage protectrice, est obligée de toucher les produits après le client. A t-elle une grosse prime de risques ? Pour ceux qui n'acceptent pas le sans-contact, utilisez une baguette pour taper votre code. L'objectif final est-il une redirection301 vers le drive, en mettant toute la supérette au chômage : le vigile, la caissière, et la fromagère ?

 

Ce virus est un coquin : il entre dans les boutiques trop petites, mais pas dans les métros sur-bondés. Il joue à poisson-pécheur avec nos frontières, et vous voilà définitivement forclos pour les vacances... Ne soyez pas jaloux, car pendant ce temps, il a privatisé les pistes de ski, en réservant une chaise sur deux, dans les salles de théâtre. Puis après son passage au sauna, il ira se détendre au hammam. Un vrai prince, cette couronne ! De toute façon, nous n'ouvrirons pas d'autres hôpitaux, et le personnel soignant n'aura pas plus de lits, donc nous pouvons laver les tâches invisibles de notre culpabilité collective avec du gel hydroalcoolique tout en priant pour que son règne vienne.

 

La matraque du Gendarme

Symboliquement, notre Président a mis un genou à terre devant les gilets jaunes, et vient de poser le second à cause du covid. Impavide, la face altière, il maintient son rang et sa garde prétorienne protège ses arrières. Devant lui, l'échafaud et une traîtrise s'insinuant pour lui porter un coup assassin. Ses serviteurs resserrent les boucliers pour préserver la République, quitte à sanctifier la France dans le protectionnisme. L'ordre et le pouvoir sont en danger, car l'anarchie ne doit jamais pénétrer un pays nucléaire ! Toutefois, sa police a du sang plein la matraque. Si on pleure un manifestant pour la perte d'un œil, imagine t-on la détresse de celui qui a porté le coup ? Derrière l'uniforme, il y a aussi des hommes. Parmi eux, des âmes justes et intègres qui garantissent nos valeurs, mais aussi des chiens du chaos mordant sous l'effet d'une pression autorisée. Il n'est pas acceptable que les bons trinquent pour ceux qui faillissent au Devoir.

Dès lors, comment distinguer le juste du mauvais, si ce n'est par la vidéo ! Tout le monde a un droit à l'image, même les policiers. Un réalisateur est garant de l'apparence de ses acteurs. Il en va de même pour un commissaire avec ses troupes. Si une bavure policière est constatée, la vidéo doit comparaître en justice, et non alimenter une haine collective sur les réseaux sociaux. Le problème est à résoudre en interne ! Manifestants, appliquer la loi du talion sauvage, rendrai le monde aveugle et édenté. Il est normal que les policiers puissent apporter leurs preuves sur une situation, et vidéo-surveiller avec des moyens que vos contributions ont payées. Nous sommes une société numérique, à l'ère du digital-antique : les gendarmes ne peuvent pas rester au moyen-âge ! De facto, la lutte dans la rue est devenue primitive, seule la victoire des idées progressistes doivent vaincre.

En tous temps, j’appelle à la Paix : baissez vos armes, détruisez votre colère malgré la rancœur des injustices. L'équilibre d'une situation passe aussi par l'abnégation.

 

Si une dictature atroce avec des purges régulières venait à s'installer, si tu retrouves la tête de Marianne tranchée, les orbites arrachées et remplies de foutre, alors tu devras te battre. Ce jour là, les cyber-keufs seront de ton côté pour lutter contre les seigneurs Sith et son armée de transhumains décérébrés. Vos moyens de défenses auront grandit. Si ça commence à puer, je vous fournis les basiques. Ne tapez jamais rien de compromettant dans votre interface : le clavier est surveillé malgré les cryptages. Bouchez collectivement la caméra et le micro de vos téléphones avec de la Patafix : il serait préférable de s'en débarrasser complètement. Traquez les vrais coupables au couteau sans faire confiance à personne, grâce à une map en papier et un brouilleur d'onde 5G. Si vous avez le niveau, tirez une flèche virale entre leurs yeux cybernétiques jusqu'à ce que leurs circuits intégrés se désimpriment. Si ce n'est pas suffisant, organisez la résistance avec des minitels, et tout ce qui permettra à notre race de survivre ! 

En 2060, la vidéo-surveillance sera tout à fait développée avec des immiscions dans nos vies privées. Au début, ce sera l'offuscation générale, car il y aura des abus. Toutefois, des avantages sont prévisibles : icelle d'un âge avancée, détectée dans sa chute par un algorithme, se verra dépêchée un drone-ambulance. Icelui, dans sa mauvaise phase cyclothymique, recevra un soutien médical, sur simple analyse faciale. Son tranquillisant neuro-dendritique sera matérialisé par une vieille imprimante à éléments. Une nouvelle technologie, entraine de nouvelles responsabilités, avec un temps d'adaptation pour reconsidérer la juste moralité. 

La meilleure Théorie du Complot

Depuis que Notre-Dame a brulé, rien ne va plus... Soyons pragmatique : le covid cache une crise économique mondiale, ce qui conduit toujours à la guerre. Toutefois, nous sommes en possession du nucléaire, et les puissants ne peuvent plus se risquer dans un bon vieux 14-18. La destruction serait absurde, et la reconstruction trop onéreuse. Ils ont donc préparé une guerre virologique et médiatique pour éradiquer les pauvres, afin d'éliminer la dette à la souche et purger le système de manière chirurgicale. Le premier covid est un test pour vérifier le fonctionnement du virus, et préparer psychologiquement la population à s'asservir dans la situation. Pour grossir les chiffres, ce sont les vieux et les émigrés qui disparaissent en premier. (Une rumeur court sur un camion retrouvé plein de cadavres, en France) Il y a aussi cette histoire sur le marché de Rungis, plein de corps, peu après l'évacuation des migrants, place de la République à Paris...) Toutefois, ce virus n'est pas vraiment contagieux, car il risquerait de se retourner contre ceux qui l'ont envoyé. Dès lors, comment transférer la maladie ? Par les nouveaux masques ! Vous respirez le poison, et vous y passez. (Peut-être à la façon du Joker dans Batman : la maladie apparait en nettoyant le masque avec certaines lessives) Le gouvernement a été très prompt pour m'envoyer trois lots de masques successifs, car je suis au RSA, et cela pèserai sur mon budget... D'habitude, il faut une mini-révolution française pour obtenir quoi que ce soit ! Les deux premiers lots en coton semblaient sains, actuellement, une nouvelle norme apparaît, avec des masques Barral. En allant faire un tour sur leur site, je vois une photo de groupe, avec une énorme palette d'Innosprays qui sert à l'isolation thermique, la correction acoustique et l'isolation phonique. Peu respirable, mais posons un doute : c'était pour construire l'usine. En regardant le code source de la page, j'ai découvert un réseau social Russe (En y retournant, ça a disparu, sûrement pour fausser les pistes, ou faire soupçonner les Russes...) Si c'est un complot, les ouvriers ne sont certainement pas au courant, et agissent pour le bien de la France. Qu'est-ce qui empêche leurs fournitures d'être empoisonnées ? Nous avons une confiance absolu dans l'import à l'international... Sur le tableau des scores fournit par Google, la courbe des morts forme un plateau stable et gérable pour les hôpitaux : le dosage est excellent. En France, ça gratte 500 morts par jours ! Rien d'alarmant pour la population qui sera re-confiné de temps à autres si les gilets jaunes se manifestent trop. Le travail continu, et les petites boutiques se font tranquillement phagocyter par les grandes surfaces. Les Tests PCRs servent aussi à récupérer votre ADN pour établir une carte génétique mondiale, qui servira l'empire des Transhumanistes. Le résultat recoupé aux catégories sociaux-professionnelles permettra d'isoler les meilleurs génomes, afin de cloner des sur-humains. Pour finir, ils vous feront payer la facture en supprimant les aides de pôle-emploi, avec la secu. Depuis un an, le matraquage médiatique vous forcera à me donner tort, car je suis un auteur de fiction qui aime s'inventer des histoires, et je n'ai pas cassé la Game comme le Pr Raoult. Il y a des éliminations politiques. Mélenchon arrêté. La ministre de la Culture passe pour malade. Le président du CNC écarté. Moreau dégagé de son film. La mort de Tavernier, Carrière, Bacri. Godard qui prend sa retraite, le tabassage de Michel Zecler. Je n'ai pas de liste exhaustive, mais l'élite culturelle est décapitée. De mon côté, j'essuis de petites attaques informatiques qui maintiennent la pression. Le pire, c'est que le gouvernement est surement victime du complot. Si l'affaire venait à être vérifiée et communiquée n'importe comment, ce serait la Révolution. Macron renversé, un vrai tyran le remplacerait pour ce régime de la terreur sanitaire : le sanito-fascisme. Maintenant que tu sais, tu vas fermer ta gueule et utiliser tes masques de confiance : c'est ta muselière en attendant que ça se calme. Tu ne pourras rien y changer, et si tu joues un peu trop à l'activiste, tu vas mourir du covid dans un accident de voiture. Cher James Bond, si tu trouves des preuves, que tu as le courage et le pouvoir de redresser la situation, prévois un ennemis invisible avec trois coups d'avances.

Une dernière danse avant la fin du monde

Vivre dans la peur de mourir est une aberration philosophique. Pour cela, les lieux culturels et l'ensemble des petits commerces doivent rouvrir. Nous savons et nous acceptons les risques de la maladie. Ce couvre-feu fut un bel exercice collectif, mais nous mourrons tous de quelques chose, autant que ce soit des suites d'un concert d'électro-swing ! Le gouvernement ne doit plus porter la responsabilité de nous protéger du H1N1 : à bas les masques, place à la parole, tout en respect des gestes remparts, et le monde retournera tranquillement à l'équilibre. Yolo !

 

Dorian Clair | 2021-02-05

Docteur Knock est en train de lire 1984 de Orwell.

Covid 2021.jpg