Babastèl

Ce film est réalisé. Vous le trouverez sur sa page officielle

Les personnages


Dayve 54, jeune de la ville.
Sans objectifs initiaux, son caractère spontané et curieux le conduit dans une aventure dont il est la clef. Ballotté dans les intrigues, il reste une voix rationnelle proche de nous en dénonçant les absurdités sans la moindre hésitation.


Babastèl, le marionnettiste.
C'est un dieu endormit, celui que tous craignent et adorent. Il est aussi un homme, un créateur rongé par la vie : tourmenté par un mort-née, une femme, et la folie de ses marionnettes jouant dans sa tête une crise existentielle l’empêchant de se relever...


Golard, le gourmand.
Bouffon de la troupe par excellence, pâtissier et maître des cocktails, il est guidé par un unique but : Manger ! Avec une préférence pour les lasagnes au munster... Sobre depuis trop longtemps, il désire le retour de Babastèl pour une bonne vieille cuite !


Atudada, déesse éteinte.
Elle est un peu le coeur de l'univers... Grande adoratrice de Babastèl, elle est parvenue à s'opposer aux manigances de Flatason par la création des Brighals. Isolée dans son village vide (et sans hommes !) Elle ne trouve réconfort qu'auprès des arbres qui n'ont pas fuies ses lubies...


Alargant, le généreux.
Jeune frère de Flatason à qui il revendique le trône par sa parole opposée. Il trouve soutient auprès d'Atudada et va jusqu'au bout de ses idéaux sans le moindre compromis. Il est le bon de l'histoire, même s-il n'a pas suffisamment d'influence auprès de Babastèl...


Aranha, l'araignée.
Qui ne connaît pas cette petite dépression tourmentant les journées déjà sombre ? Bras droit de Flatason, elle est son amante dominatrice et une joueuse forcenée lorsqu'il s'agit de mettre des bâtons dans les roues à ses ennemies.


Sanadora, guérisseuse des rêves.
Rivale ouverte d'Aranha et disciple malheureuse d'Atudada, elle joue un double jeu permanent : Celui de soutenir le partie d'Alargant, alors que séduite par les douceurs de Flatason, elle lui a offert son Brighals...

Flatason, l'égocentrique.
La manipulation est sa carte maîtresse. Son unique but est de s'emparer du corps de Babastèl car être son fils spirituel ne lui suffit plus. Pour cela, il doit rassembler les Brighals et éliminer toutes les autres marionnettes. C'est pour cela qu'il fait appel à Dayve...

13 janvier 2014

Synopsis détaillé

 

I ) Le quotidien bien ordinaire. Extérieur – Jour – Roseraie de la Pépinière.

Dayve rencontre un marionnettiste qui lui donne un tract pour son spectacle via une étrange marionnette. Après une petite discussion avec son pote au téléphone, ne sachant que faire de ses journées, il décide de s'y rendre.

 

2) Le pacte. Intérieur – Jour – Théâtre de marionnettes au parc de la pépinière.

Le spectacle démarre à son entrée. On lui conte l'histoire d'un chevalier au bouclier brisé et dispersé dans l'univers de Babastèl en Brighals. Un pacte s’établit entre Dayve et la Marionnette pour les retrouver. Il est téléporté dans l'autre monde.

3) A la porte des mondes. Extérieur – Aube – Kiosque à musique du parc st Marie.

Il rencontre Flatason qui tente de lui donner plus d'informations. On apprend que les Brighals ressemblent à des bouts de miroirs, qu'il en manque seulement trois et qu'ils ne peuvent passer de mains en mains sauf par Dayve. Sa maîtresse, Aranha demande un entretiens particulier. Dayve est alors renvoyé par une poudre noire qui recouvre toutes lumières.

 

4) Le passeur. Intérieur – Noir – Fond vert.

Il rencontre le passeur : un fantôme peu bavard. Se croyant toujours dans un spectacle, Dayve se moque de lui. Au moment où celui-ci se met en colère, il est aspiré par le sol.

5) Le Totem. Extérieur – Matinée – Foret communale de Villey st Étienne.

Il débarque dans une clairière où une dame est évanouit au sol. Un homme armé d'un mousquet lui ordonne de courir car ils se font poursuivre par des ombres de bébé en pleurs... Sauvé dans un moment fatidique, ils sont séparés et Dayve trouve une caverne où se réfugier.

6) La caverne de Golard. Intérieur – Sombre – Gâteau.

Dedans, l'attend une épreuve qui consiste à concevoir un cocktail d'après une recette antique pour invoquer le maître pâtissier... Celui-ci, répond au nom de Golard et semble plongé dans une folie obscure : il réclame à Dayve ses ''charmantes petites fraises des bois''.... Dayve doit fuir.

7) La déesse Atudada. Extérieur – Midi – Musée de la foret.

Dans un village emplit de pantins en bois, l'attend la déesse Atudada. Dayve veut l'aider, mais Flatason intervient : selon lui, c'est elle qui transforme les hommes en pantins. De plus, elle cache un Brighals dans son dos. Dayve récupère l'objet et ils changent d'air...

 

8) Congratulations – Extérieur – Après-midi – Une maison en ruine.

Dayve remet le Brighals à Flatason puis demande à partir, mais impossible sans l'accomplissement de la quête ! Flatason lui offre en compensation une nouvelle clef pour comprendre l'univers : passer une porte fait transiter entre deux neurones, d'où l'étrange agencement des lieux. Ils se séparent.

 

9) La balade de Babastèl. Extérieur – Crépuscule/couché de soleil – Hohneck/Mur de brique.

Un poème est donné par un troubadour. C'est l'histoire de deux amoureux détruits par un mort-né. L'homme voulut remplacer l'enfant par une marionnette : Flatason, en devenant Babastèl. Ce qui fit littéralement exploser le couple. On y évoque Lo malfach, le méfait de Babastèl.

10) Retour en Ville. Extérieur – Nuit – Nancy.

Il se retrouve en ville et il décide de se rendre chez son pote. Mais tout lui paraît étrange. Il se voit lui-même au théâtre... Et une femme accompagnée d'un chat le poursuit. Arrivé à la sonnette, un visage publicitaire le questionne en le ralentissant de sa propagande. Il parviens à rentrer.

11 ) L'appart. Intérieur – Éclairé – Rue St Nicolas.

Pour retomber sur le pâtissier ! La dame au chat entre, se nomme Sanadora, Dayve la reconnaît : c'était elle dans la clairière ! Quant au pâtissier, il a mangé des lasagnes au munster : ce qui le rend gentil... La discussion montre Flatason sous l'angle d'un manipulateur : C'est Atudada qui à créer les Brighals pour protéger Babastèl de sa folie. Et surtout, celui qu'il vient de voler était le dernier...

12) L'attaque. Intérieur – Sombre – Appart, escalier.

Ils n'ont pas le temps de parler plus : des marionnettes attaquent ! Sanadora lui remet un mouchoir pour Alargant, et Dayve se retrouve seul dans l'escalier, entouré par les abominations d'Aranha.

13) Un petit repos. Intérieur – Éclairé – Aquarium/Jardin botanique.

Il déboule à l'aquarium où il fume une clope. Il voit une sorte de Flash où Flatason et Alargant se disputent le trône. Ce premier refuse de céder la place au second en le traitant de « faux frère » et met la décision de Babastèl sur le compte du retour de sa femme. Il menace de rallier « Ce qui est sombre » Dayve est invité à monter à l'étage.

14) Le retour d'Alargant. Intérieur – Éclairé – Musée des animaux empaillés.

Dayve pète un câble contre Alargant : il en a raz le cul d'être promené comme un chien par tous ceux qu'il croise et veut rentrer chez lui. Alargant, le fait passer par le cadre d'un tableau.

15) La déesse en crise. Extérieur – Nuit étoilée – Musée de la foret.

Ils tombent sur Atudada en plein délire. Alargant déclare posséder un dernier Brighals : l'espoir revient. Dayve accepte de les aider et donne le mouchoir au passage. Atudada est chargée d'aller chercher Golard et leurs ouvre un portail sur un rêve de Sanadora.

 

16) Petite discussion. Ext – NB – Rêve éthéré.

Petite discussion philosophique sur les deux mondes. Dayve y défend un pragmatisme ouvert, Alargant et Sanadora (qui les rejoints) sont sceptiques car ils baignent dans la magie depuis toujours... Sanadora raconte leur défaite récente et la perte d'une partie de la ville. Ils voient Golard, Dayve s'y précipite au mépris de toutes considérations et tombe dans la gare..

17) La gare abandonnée. Int/Ext – Nuit brumeuse – Gare.

Dedans, Aranha les empêche de traverser la voie ferré. Rien n'y fait, pas même Atudada poursuivant un Golard exalté, et ils doivent marcher le long du chemin de fer.

 

18) Lo Malfach. Extérieur – Nuit américaine – Cimetière.

Alargant déclare qu'il ne pourra les aider à trouver le brighals par cause d'un vœux de silence. Sanadora dit que c'est la tanière de Lo Malfach, celui qui change sans cesses de formes. Dayve tente de parler comme Alargant et Sanadora, se plante, parle de bière et voilà que Golard apparaît un pack sous la main en lui proposant d'y verser du whisky. Dayve voit le méfait et récupère le brighals qu'il confit à Alargant. Ils s'envolent avec des cordes plantés comme des graines.

 

19) Rassemblement. Extérieur – Aube – Au vieil Étienne.

Tous nos héros sont là, à l’exception de Golard que l'on invoque avec son cocktail. Ils entament une cérémonie qui fait apparaître le passeur. Celui-ci accepte de les conduire auprès de Flatason.

20 – Les retournements de vestes – Extérieur – Matinée – JDA

Ils retrouvent les habitants du village d'Atudada. Flatason se montre et fait comprendre qu'Atudada est dans l'erreur depuis le début ! A tel point qu'elle les a tous convaincus de sa médisance, sans raisons ! Sanadora déclare être déjà dans le secret. Golard se laisse convertir par les lasagnes. Dayve s'en moque tant qu'il rentre chez lui et Aranha, ennemie intime de Sanadora assure en avoir marre également des ténèbres. Atudada comprend son erreur et se joint à la cause. Reste Alargant qui ne démord pas de sa place. Un duel est décidé.

21) Le dernier repas – Extérieur – Midi – JDA

Golard mange tout, Atudada boude un peu, les deux femmes se chamaillent et Alargant ne pense pas gagner... Pourtant, il mènera son combat car il est « droit dans sa parole »

22) Le Duel – Extérieur – Après-midi – Place Stanislas

Le mousquet d'Alargant à été saboté, Flatason lui donne son épée et garde l’étui pour la leçon. Le Brighals d'Alargant n'est qu'une copie, il perd la bataille, puis est fait prisonnier pour le jugement de Babastèl.

23) La Sentence. Intérieur – Crépuscule/nuit – Mairie du Grand-Nancy

Atudada délit son sort et Flatason reprend le pouvoir. Mais contre Babastèl ! Il applique une peine de mort sur Alargant en coupe son fils de vie. Puis, sur Atudada pour lui avoir mit des bâtons dans les roues. Golard préférait les lasagnes d'Atudada et attaque, pour mourir à son tour. Reste les deux femmes que Flatason met en concurrence. Il se décide à garder Sanadora, puis tue cette dernière, car dans le secret, elle avait déjà acceptée de mourir pour lui. Dayve se retrouve seul face à Flatason. Celui-ci est prit d'un violent doute : pourquoi n'est-il pas dans le corps physique ? Ses camarades morts le sont-ils pour rien ? Il coupe le dernier fils, le sien et une main l'emporte.

24 ) Clôture. Intérieur – Jour – Théâtre de la pep.

Babastèl jette la marionnette au loin. Dayve revient un peu sur ce qu'il s'est vraiment passé. Babastèl raconte et quitte la plateau. Dayve ramasse les marionnettes, les fait jouer, donne un coup de téléphone : il sait quoi faire de sa vie, Marionnettiste ! Ses yeux ont changés et il part en emportant les marionnettes, tout en délaissant la dreadeuse qui pousse un dernier : Nooon !

FIN

 

Dorian Clair

9 Janv 2014

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now